Faut-il baisser ou éteindre son chauffage ?

Faut-il baisser ou éteindre son chauffage ?

Dans l’optique de réaliser des économies d’énergie beaucoup de ménages estiment faire le bon geste en éteignant leur chauffage le matin avant de partir, mais est-ce réellement la bonne solution ?

Afin de ne pas être surpris par des dépenses élevées en chauffage, il faut réussir à conserver une température ambiante stable. Le tout est de ne pas forcer le réchauffement d’une pièce car plus la température de celle-ci sera basse et plus son réchauffement sera énergivore.

De fait, le premier réflexe à avoir est de déterminer la capacité d’inertie thermique de votre logement. Il s’agit d’évaluer les facultés de votre logement à conserver la chaleur. Un logement bien isolé d’un point de vue thermique préservera plus facilement la chaleur et se refroidira plus lentement, il a donc une grande capacité d’inertie thermique. Dans ce cas de figure il est effectivement possible d’éteindre le chauffage le temps d’une journée car la perdition de chaleur ne sera pas importante. A contrario, un logement mal isolé aura plus de difficulté à préserver sa chaleur, il se refroidira rapidement ; le réchauffage sera plus difficile, et donc énergivore. Il est ici conseillé de baisser le chauffage au cours de la journée.

L’ADEME (Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie) fixe à 19°C la température idéale pour les pièces de vie comme le séjour ou la chambre. Pour éviter le réchauffage énergivore, il est possible de diminuer la température jusqu’à 16°C. La limite à ne pas franchir est, elle, fixée à 14°C.

Mais à quels moments baisser son chauffage ? Pour réaliser quelques économies, pensez à régler votre chauffage avant de quitter votre logement la journée ou la nuit lorsque vous dormez. En effet, sous les duvets et grâce à  la régulation naturelle de la température du corps pendant son sommeil, celui-ci ne percevra pas la légère perdition de degrés.

Il existe sur le marché des régulateurs thermiques ou programmeurs qui vous permettent de surveiller et régler la température de vos pièces au cours de la journée pendant votre absence. Selon les horaires, cet équipement actionne automatiquement la régulation de la température dans un logement. De nouveaux modèles sont mêmes reliés aux smartphones pour permettre aux utilisateurs de les piloter à distance.

Même s’il est plus intéressant quotidiennement d’un point de vue économique de baisser son chauffage, il reste quelques fois plus ingénieux de l’éteindre complètement. C’est le cas si votre logement est très bien isolé ou si vous vous absentez pour une durée supérieure à 2 ou 3 jours. Au-delà de ce délai, la différence de température à combler à votre retour restera moins onéreuse que de chauffer pendant votre absence. Vous pourrez alors faire des économies.

En quelques mots, réaliser des économies d’énergie c’est plus facile que l’on ne le pense. Sachez qu’en diminuant d’1°C la température de votre logement au quotidien, vous pouvez économiser jusqu’à 7% sur le montant de votre facture. Pensez malin et veillez à réguler la température en fonction des moments de la journée.

Petit rappel : Même s’il est judicieux de vouloir préserver la température d’un logement et minimiser les perditions de chaleur, une aération quotidienne des pièces reste toutefois indispensable, même en hiver.

Laisser un commentaire

deux + 9 =